top of page
Rechercher

"Écrire contre la guerre" - Exposition sur Ingeborg Bachmann (1926-1973)


En commémoration des cinquante ans de la mort de cette écrivaine autrichienne de renom, le Département de Langues et littératures germaniques (Unité d'allemand) de l'UNamur ainsi que la Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin présentent une exposition sur sa vie et son œuvre.


Le 17 octobre 1973, l'écrivaine et poétesse germanophone Ingeborg Bachmann mourut accidentellement dans son appartement à Rome.


Ingeborg Bachmann est considérée comme l'une des autrices les plus importantes du 20e siècle. Dans son œuvre, elle traite notamment du rôle de la femme dans une société patriarcale, des effets de la guerre et de la paix ainsi que de la souffrance humaine individuelle.


Cinquante ans après sa mort, cette exposition vise à lui rendre hommage.

Préparée par Hans Höller, éminent spécialiste de l'œuvre de Bachmann, cette exposition a déjà voyagé à travers le monde avant d'arriver à Namur. Elle parle d'un sujet qui traverse l'entièreté des écrits de Bachmann, qui touche les êtres humains de tous les continents et qui n'a en rien perdu de son actualité. Écrire contre la guerre - pour Bachmann dont les années de jeunesse furent bouleversées par la Seconde Guerre mondiale, l'écriture constitua sa vie durant l'ultime refuge et l'unique but de l'existence. Les images et les textes de l'exposition suivent un ordre biographique et chronologique transparent, l'aspect de l'écriture étant mis en avant. L'exposition permet ainsi de faire connaître à la fois la poésie de Bachmann, son roman Malina mais aussi d'autres écrits tels que son journal de guerre et ses correspondances avec des auteurs et autrices comme Paul Celan et Nelly Sachs.


Les panneaux de l'exposition sont en allemand, mais une brochure en français est disponible dans la salle d'exposition et est offerte aux visiteurs francophones.



Lieu: Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin (Rue Grangagnage 19, B-5000 Namur)


Dates: du 22 novembre au 18 décembre 2023, pendant les heures d'ouverture de la BUMP




36 vues0 commentaire

Comments


bottom of page